Accueil > Uncategorized > Colonialisme, victimisation & tache blanche

Colonialisme, victimisation & tache blanche


Chaque pas d’ONG en Afrique est un signe de colonialisme.

On croit encore que le Blanc doit venir apporter aide et “développement” en Afrique. C’est du colonialisme dans le sens où l’homme Blanc vient apporter la civilisation à ces populations. Ce qui me dérange ce que sont les mêmes qui donnent , s’investissent et qui crient le plus au racisme. Alors qu’ils se mettent eux mêmes dans la posture du colon qui amène un dispensaire ou construit une école. Alors que les cerveaux du pays le fuie pour devenir medecin ou ingénieur ailleurs.

Ces nouveaux colons agissent au nom de l’universalité, de la fraternité de l’humanité. Sans toutefois avouer que cette démarche colonialiste n’accroitera que plus leur perception et celles des locaux de la suprématie des Blancs.

Biensur c’est également aux noms de tout le mal que l’Occident à derverser sur l’Afrique. Dès que ca ne va pas, on prétend que l’Occident met en place un dictateur de son choix, que les multinationales pompent tout le fric de l’Afrique. Ce qui est pervers dans ce discours, c’est que ces nouveaux colons universalistes retirent toute responsabilité aux peuples Africains. Comme si de toute facon, ils ne pouvaient se révolter, demander des meilleurs conditions, s’émanciper. L’africain, n’est qu’une victime, qui subit et ne peut de toute façon pas décider de son destin.

On transpose de la même manière cette victimisation en Europe. Celui de l’immigré africain. Souvent , on explique que des révoltes, des actes de délinquance , sont la réponse à une provocation. La police qui provoque un accident en 2005. On a entendu dire  » Ils brulent des voitures pour montrer qu’ils ont envie d’aimer la France ».  « On les a discriminé toute leur vie ». » On leur considère comme des citoyens de seconde zone ».

Il faut avant tout comprendre, et donc relativiser, et finir par excuser un acte commi par un immigré. Sa vie n’est pas facile, il est pauvre, il galère, il se sent rejeter. Comme si à nouveau il ne pouvait pas s’émanciper, forcer les portes. Peut-être a-t-il pris l’habitude d’être défendu et exige des aides à s’insérer. En victimisant ces immigrés, en réalité on en fait des citoyens de seconde zone qui sont tellement dépendant du Blanc raciste qu’ils agissent que dans cette grille de lecture, sans chercher à le dépasser. Beaucoup joue le jeu, en dénonçant les discriminations a tour de bras, pour se conforter dans ce statut de victime. J’y reviendrai.

A l’opposé, le citoyen  blanc , bien intégré dans le pays. Lui, on ne l’excusera jamais. Quand il se sentira discriminé parceque dans son quartier si on est blanc on est une Balance. Si il en prend plein la gueule par des immigrés, qu’on le traite de sale Francais, Il ne pourra absolument rien dire. Il serait taxer tout de suite de raciste, on lui demandera de ne pas généraliser. Bref on ne lui donne pas d’excuse; Le racisme est le grand combat à mener. Le racisme anti-immigré ! Comment un Blanc pourrait être une victime ? ce n’est pas ca la colonialisme!

Deux poids, deux mesures. Le blanc est sensé comprendre que s’il se fait agressé par un arabe, c’est un cas isolé, ce n’est pas du tout un arabe avant tout, mais un déliquant, un « jeune » , parmi tant d’autres. Il ne doit faire d’amalgame.On voit bien que l’humanisme de Gauche est encore bourré de reste colonialiste.Il lui est interdit d’avoir de la haine pour l’immigration, il devient raciste. Un immigré africain a bien plus de facilité à objecter une embauche raté pour un délit de faciès… peu importe on le croit et on le protège. On le défend, on l’excuse alors de son futur mauvais comportement.

On trouve deux exemples dans l’actualité.

Premièrement l’agression du noctilien

vidéo disponible : http://www.bivouac-id.com/2009/04/07/une-agression-filmee-qui-resume-toute-la-gravite-de-la-situation-francaise/

Passage a 5’56 : ‘ Sale Francais de merde’

Un blanc se fait agressé. Parcequ’il est français. C’est a dire parcequ’il est blanc. La victime,étudiant à Science Po( avec son Super directeur Mr Descoings… on y reviendra).

Ce qui est très interessant dans de ce fait divers, c’est la réaction de la victime , dans le  figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/04/10/01016-20090410ARTFIG00681-la-victime-agressee-dans-le-bus-temoigne-.php

« La vidéo de mon agression apparaît comme très stéréotypée car, ce soir-là, je suis habillé de façon bourgeoise et je suis face à quatre jeunes qui faisaient beaucoup de bruit. En aucun cas, je ne veux passer pour l’incarnation d’une certaine image sociale qui aurait été prise à partie par des étrangers. Je ne l’ai pas ressenti comme cela. L’un des assaillants en survêtement, rasé, avait d’ailleurs une couleur de peau très pâle… »

Il s’empresse de s’excuser du stéréotype de l’agression : Immigrés vs bourgeois. Il sous entend même qu’il l’a cherché en s’habillant de facon bougeoise… Mais le point très important est qu’il veut absolument nier le fait que ce sont des jeune immigrés d’Afrique qui ont commis l’agression.. Mais oui un était un peu trop pale! En tant que blanc, il doit absolument pas faire l’amalgame et surtout ne pas tenter de l’éveiller chez les lecteurs.

Il souhaite également sortir de l’image de la victime, ce costume ne le sied pas :

« Hormis un hématome à l’œil et des bleus, aucune séquelle n’a été décelée. Deux jours après les faits, je suis allé consulter un psychiatre de l’Hôtel-Dieu de Paris qui m’a dit que j’avais l’air de bien vivre cette histoire. Depuis, je reprends les transports en commun, et même le Noctilien… « 

Il nie également le caractère raciste de l’agression, puisqu’il n’a rien entendu et en remet une couche de victimisation comme si l’alcool était une excuse :

« Des sites Internet affirment que des injures raciales auraient été proférées à votre encontre…Personnellement, je n’ai rien entendu de la sorte. Ces propos, s’ils ont été dits, interviennent dans un contexte où mes agresseurs étaient drogués ou ivres »

Mais alors reste-t-il quelqu’un à blamer dans cette histoire?

« Cette diffusion semble vous avoir autant perturbé que l’agression ?Il est vrai que la situation est très difficile, très délicate. Beaucoup d’amis ont été choqués par cette diffusion qui me blesse. Diffuser ces images sur Internet est très grave car elles remettent en cause une partie de nos principes juridiques. Il y a eu un grave amalgame entre la réalité de cette scène et sa représentation.(ndlr : ne faite pas cette amalgame méchant) Cette vidéo a circulé sur des sites extrémistes et a été exploitée par des politiques. Or, je ne veux pas être instrumentalisé. Le sujet est propice aux idées radicales et je n’ai aucune envie de nourrir cela. Il me fallait sortir de cette réductrice caricature. Le fait d’apparaître brutalement au centre d’une polémique de cette ampleur n’est jamais très agréable. Cela me blesse beaucoup alors que j’avais réussi à dépasser le fait en lui-même. Je quitte Paris sans haine, pour me retrouver au calme avec mes proches. »


En gros il se sent responsable si on fait des amalgames et si ca renforce des idées raciales; Ils ne dénoncent pas le racisme de ses agresseurs, mais ne voudrait surtout pas faire montée le racisme anti-immigré. Finalement, le plus gros mal, c’est bien la diffusion de la vidéo, les coups ca fait rien.

On continue avec un autre élève de Science Po, Annys. Lui il revendique une agression raciste lors des la victoire de l’Algérie sur l’Egypte, en plein Paris par des policiers  » dégage sale arabe, On peut vous tabasser comme on veut ». Problème : pas de preuve, et ses amis ne veulent pas témoigner.  Lui même finira par ne pas porter plainte.

( cf http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/11/24/allez-degage-sale-arabe-on-peut-vous-tabasser-comme-on-veut_1271560_3224.html ) .

Ce qui est écoeurant dans cette histoire c’est que tout le monde s’est mobilisé. Le lendemain il était en prime time sur le plateaux de Canal +. Il a été évidemment très soutenu par Richard Descoings, le directeur de Science Po Paris, qui l’a poussé et  assisté dans sa médiatisation.

Ou était ce directeur pour cette la victime du noctilien ?

un comparatif des deux histoires :

Publicités
Catégories :Uncategorized
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :